Blog

ACTUALITES

coronavirus-4923544_640.jpg

1 avril 2020

En cette période de liberté et d’activité restreintes, nous devons tous adapter notre mode de vie aux nouvelles contraintes, et c’est le cas en particulier pour les propriétaires d’animaux domestiques. Cet article répond à certaines des questions que vous nous posez fréquemment :

Chien-Gratte-Olha-Rohulya-1.jpg

28 mars 2020

Les beaux jours arrivent et avec eux les parasites. Si la majorité d’entre eux sont présents toute l’année, leur quantité augmente avec le réchauffement au printemps, et il devient encore plus nécessaire de vérifier les traitements anti-parasitaires de nos compagnons canins et félins.

coronavirus-4923544_640.jpg

17 mars 2020

Pour faire face aux risques de propagation du coronavirus responsable du Covid-19, et en accord avec les dernières recommandations du gouvernement, la Clinique Vétérinaire de l'Ile Verte a décidé de prendre certaines mesures de prévention. Pour le bien de tous, nous vous recommandons de lire cet article. Il sera régulièrement mis à jour en fonction de l'évolution de la situation.

Chien_chocolat_02-e1520953237799-1.jpg

16 mars 2020

Le chocolat, adoré par les humains, est un véritable poison pour nos compagnons. Pas question de leur en donner en friandise ! Et il faut particulièrement les surveiller lors de la période de Pâques... Voici quelques éléments d'explication.

Nouvel-an-chien-1-1200x800.jpg

1 janvier 2020

Toute l'équipe de la Clinique Vétérinaire de l'Ile Verte vous souhaite une excellente année 2020, à vous et à vos compagnons.

Ile_Verte_Divers_149_1250pixels-1200x801.jpg

10 novembre 2019

La leucose féline est souvent appelée le « SIDA du chat ». Elle est due à un virus de la même famille, le FeLV. Il est donc nécessaire de bien protéger votre compagnon.

Virus de la leucose féline au microscope électronique. Domaine public, Lien

Qu’est-ce que c’est ?

La leucose est une maladie infectieuse grave qui touche en général les chats adultes, car la transmission se fait par tout contact avec des fluides corporels (le sang, la salive, les larmes, les urines…), souvent lors de morsures et donc en général sur des animaux qui sortent.

Combat de chats
Combat de chats Image parrihaij de Pixabay

Parfois, la contamination peut se faire de la mère aux chatons lors de la gestation.
La période suivant la contamination est dite silencieuse. Pendant cette période, le virus se développe et se multiplie dans l’organisme. L’animal ne présente alors aucun symptôme, mais est porteur et contagieux, il est donc séropositif.

Comment la reconnaître ?

Après la période silencieuse, le chat contaminé deviendra immunodéficient, donc sensible à toutes les infections qui passent (c’est ce qu’on appelle les maladies opportunistes, c’est-à-dire les maladies qui se développent lorsque l’animal est affaibli). Ce seront alors des infections variées, souvent respiratoires, ou touchant la peau, les yeux, les oreilles, le sang…
En dehors de ces maladies, l’animal peut également présenter une anémie due au virus lui-même. On reconnait une animal anémié à la pâleur de de ses muqueuses

Feline-Leucosis.jpg
Par Uwe GilleTravail personnel, CC BY-SA 3.0, Lien

Comment la soigner ?

Il n’existe pas de traitement contre le FeLV lui-même. Le seul traitement possible est celui impliquant des interférons (et qui est encore très coûteux).
Il faut également mettre en place un traitement des maladies opportunistes lorsqu’elles apparaissent
Comme le virus est peu résistant dans le milieu extérieur, une simple désinfection du matériel suffit pour l’éliminer après le passage d’un chat malade sans risque de contaminer un chat sain.

Comment la prévenir ?

La vaccination - Seule prévention efficace
La vaccination – Seule prévention efficace

La vaccination est le moyen le plus simple et le plus efficace de protéger les chats contre la leucose.
Un test de dépistage peut également être effectué pour déterminer si un chat est séropositif ou non.

Actus_sites_internet_parvovirose_1.jpg

18 octobre 2019

Depuis quelques jours, une épidémie de parvovirose sévit dans le Vaucluse. C'est le moment de faire un point sur cette maladie mortelle.

Chien_Fugue_LDD-e1512662440628-1200x687-1200x687.jpg

28 août 2019

Que vous ayez perdu ou trouvé un animal, voici quelques conseils pour gérer au mieux cette situation délicate.

Vous avez perdu votre chien ou votre chat ?

La première chose à faire est de déclarer la perte. Pour cela , plusieurs moyens :

-la déclaration en ligne sur le site de l’I-CAD, l’organisme en charge de la gestion des identifications des carnivores domestiques. La déclaration est rapide, vous avez besoin du numéro d’identification (pour les animaux identifiés par puce électronique) ou du numéro de tatouage.

Rendez-vous sur https://www.i-cad.fr/ dans votre espace Détenteur, ou par téléphone au 08 10 77 87 78

-l’application mobile Filalapat. Proposée par l’I-CAD, c’est une application gratuite permettant de faciliter les démarches des propriétaires d’animaux ou du public en cas de perte ou de recherche des propriétaires d’un animal égaré.

Pensez également à prévenir les professionnels alentour : vétérinaires, fourrière, mairie… Tous peuvent être des intermédiaires importants dans votre recherche.

Les affiches prévenant de la perte de l’animal sont aussi un bon moyen d’alerter votre entourage, d’autant que la majorité des animaux perdus restent dans un environnement proche de la zone où ils se sont perdus. Dans ce cas, n’oubliez pas d’indiquer le numéro d’identification ou de tatouage (et dans le cas du tatouage, son emplacement), ainsi que toutes les informations qui peuvent aider à le reconnaître (photo, couleur, nom…).

Vous pouvez aussi partager l’information au plus grand nombre grâce aux réseaux sociaux, principalement Facebook et la page Pet-Alert de votre département. Vous avez la possibilité poster une photo et toutes les informations nécessaires à la mise en ligne de votre alerte.

N’hésitez pas aussi à joindre APOT (Animaux Perdus Ou Trouvés) au numéro vert 08 000 03 70 16 (appel gratuit à partir d’un poste fixe). Cette plateforme d’alerte a été mise en place par le conseil départemental des Alpes-Maritimes. Le personnel de la Mission de l’Action Animalière du Conseil Général travaille en partenariat avec les refuges, les vétérinaires, les associations de protection animale, les services municipaux, ainsi que les services de secours et de sécurité du Département.

N’oubliez pas de prévenir sur le site de l’I-CAD ou sur l’application lorsque vous avez retrouvé votre animal !

 

Vous avez trouvé un chien ou un chat ?

Si au contraire vous avez trouvé un animal errant, la première chose est de vérifier s’il est identifié. Un tatouage (en général dans l’oreille ou sur la cuisse) sera immédiatement lisible, mais une puce électronique doit être lue avec un lecteur spécifique. Pour cela, rapprochez-vous des vétérinaires aux alentours ou de la mairie.

Pensez également à déclarer l’animal trouvé. Pour cela, rendez-vous sur le site https://www.i-cad.fr/ espace « j’ai trouvé » ou sur le site https://filalapat.fr/

Vous pouvez également confier l’animal à la fourrière la plus proche, qui se chargera des démarches pour retrouver les propriétaires et placer l’animal en refuge s’ils ne répondent pas. Pour trouver les coordonnées de la fourrière la plus proche, contactez la mairie ou consultez le site internet de la municipalité.

N’hésitez pas à contacter votre clinique vétérinaire pour plus de renseignements.

thumb_643_500x0_0_0_auto1.jpg

30 juillet 2019

Les vacances d'été approchent, voici quelques conseils concernant les transports si vous comptez voyager avec votre compagnon.

Copyright Oxane-Vetaction Conseil 2019